HATE

 
 
Un enfant raconte un conflit pendant qu’elle l’écoute.

 

Lorsque nous avons un sentiment d’être blessés, en comptant son authenticité à part, nous pouvons devenir une “victime”. Cette conscience d’être ” victime ” peut progressivement se transformer en haine au fil du temps. Discours de haine, qui s’est développé ces dernières années au Japon, peut en être un exemple. Nous sommes à la fois victimes et agresseurs, si nous commençons à retourner la douleur contre la douleur. Le point de départ de ce projet est mon malaise face à cette haine qui porte en elle le sens de l’auto-victimisation.

 
 

HATE
vidéo couleur, 5’44, The 9th Maebashi Media Festival, 2018

 
 
works